Une pièce de sept jours avec des acteurs qui s’enquillent 138h de jeu alors qu’ils sont venus voir un spectacle. Une dramaturgie engagée, un processus d’écriture immanent et sans concession, une distribution habitée, font de cette œuvre majeure un véritable tournant dans le microcosme du théâtre contemporain. 

 

spectacle de rue. Août 2013, 138 heures, La Chaux-de-Fonds, Confédération Helvétique. boijeot.renauld.turon.

 

Dramaturgy, writing as an alive process, acting. Everything had been done to make from that piece a classic. But not only. By breaking the codes of conventional directing we let a new type emerge. One way ticket to a gendre revolution or meaningful crack house under your window ? Life show.

photographies: Alban Hodot