Ou comment injecter 260 millions d’euro dans l’appareil, pour finir avec des collèges nouvelles générations équipés de polystyrène et de panneaux solaires, et aucune réflexion sur le pouvoir d’une telle démarche constructive à l’échelle du territoire. Vinci est roi et les politiciens sont morts.

 

Écoles. Janvier 2011, Nancy, France.